Saison 2016

Si je devais faire le bilan de cette saison 2016 pour la truite, je dirai mitigé.

Même si j’ai pris énormément de plaisir à être au bord de l’eau ou à l’étau, je dois avouer une amertume voire un léger scepticisme.

Outre mes problèmes familiaux qui m’ont éloigné de mes aires de jeux, je dois admettre que ces lieux me sont toujours magiques et reposants. Il me permettent de me ressourcer.

P1030743 P1030663 P1030640 P1030575 P1030316 P1030293

Cette année j’ai aussi « sorti » mes premières truites à la nymphe au toc.

P1030519 P1030736

P1030737 P1030738 P1030739 P1030735

Quel plaisir de taquiner Dame Truite et de la piéger avec ses propres montages.

P1030724 p1030860 p1030882 p1030906 p1030912 p1030916 p1030934P1030843

Cette année et avec beaucoup d’humilité, je dois avouer très peu de bredouilles, ce qui rend les sessions encore plus belles et magiques

P1030662 P1030656 P1030653 P1030648 P1030647 P1030564 P1030417 P1030425 P1030435 P1030638

Alors vous vous demandez certainement pourquoi ce scepticisme.

Tous les plaisirs cités plus haut ne peuvent, après avoir posé la canne au râtelier, me faire oublier certains constats:

Début juin je criais déjà le manque d’eau flagrant en montagne noire et l’inertie des décisions à prendre. Certains joyaux ont, à la date d’aujourd’hui, totalement disparu. Quid de leurs habitantes, vu que rien n’a été fait. Seront-ils aussi beaux l’année prochaine?

Quelle sera la réponse au courrier envoyé à  Madame Royal concernant la problématique des micro-centrales?

Va-t’-on l’année prochaine, comme cette année continuer sans rien dire et/ou faire à regarder la dégradation du milieu aquatique?

La Neste d’Aure, la Bienne, la Loue et j’en passe ne sont-t’-elles pas déjà une nostalgie pour vieux pêcheurs?

Quid de la gestion à l’emporte-pièce où la finalité est de maintenir à coup de lâchés d’arc-en ciel le nombre de carte.

Que penser des parcours No-kill -sans rentrer dans l’élitisme de certains secteurs- quand certaines personnes pensent que c’est LA solution pour sauver une rivière en occultant la bonne santé du biotope, de la faune et de la flore qui permettent à un cours d’eau de vivre ?

Quoi penser des milliers d’euros dépensés lors du « Tour de France » (800 000€) alors qu’au niveau national nous manquons cruellement de garde pêche pour faire respecter les règles?

J’arrête là … mais il y aurait tant à dire et à faire et pas qu’au niveau des pêcheurs … mais aussi au niveau de nos instances.

Alors oui cette saison de pêche a été belle. Je me suis amusé et fait plaisir, mais qu’en sera-t-il l’année prochaine ?

Halieutiquement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.