L’achat coup de cœur ….

Comme vous le savez tous si vous lisez ce blog, j’ai toujours écrit que ce n’est pas le matos ou la valeur du matos, qui fait le monteur ou le pêcheur.

Doit-on pour autant se priver d’un matériel de qualité, usiné ou manufacturé à la main, produit par des personnes sachant de quoi elles parlent et donc par obligation cher ?

Je ne pense pas. Car d’ailleurs, comment définissez-vous le terme « cher ». Quel est Ce ressenti en fonction de votre train de vie, de votre possibilité à faire rougir la CB, de votre pouvoir à économiser, de votre aptitude à remettre l’achat au lendemain pour avoir « meilleur », de votre degré de patience ou impatience et j’en passe …

Certains auront la chance de pouvoir se satisfaire immédiatement d’une canne, d’un moulinet ou d’un étau  dépassant mes moyens alors qu’il me faudra attendre le bon moment pour l’acquérir. Et il est où le problème ?

Heureusement qu’il existe des gens permettant aux facteurs de matos de tous types de vendre sur l’instant leur nouveau prototype et heureusement qu’il existe des gens qui rêvent encore de se faire plaisir et qui petit à petit garnissent le bas de laine pour un achat différé.

Ce qui me fait rager dans l’histoire ceux sont les jaloux, les rageurs. Ceux qui ne savent pas ou ne veulent accepter que le plaisir d’une activité quelle qu’elle soit, passe par le plaisir que l’on se donne à la pratiquer mais aussi par la manière ou le matos que l’on veut y mettre pour s’en satisfaire.

A moins de se prendre pour un dieu et avoir le melon plus gros qu’une pastèque tu ne gagneras jamais un marathon en le courant en espadrilles, même si certains te doubleront en percutant le bitume nu-pieds, mais qui resteront des exceptions. Car il faut quand même admettre qu’un matos de qualité offre une qualité de pratique: confort, certitude, sérénité, aisance, progression, facilité … alors pourquoi se priver en fonction de ses moyens qu’un matos « cher »  te permettant d’être plus à l’aise ou te faire PLAISIR au bord de l’eau.

Et c’est bien là que le mot est lâché … le plaisir. Certains y mettront un bras et d’autres une phalange mais faut-il et de quel droit, dénigrer l’un ou l’autre ?

D’autant plus que certains oublient qu’il dépensent ailleurs ce que d’autres mettent ici ou là, on pourrait prendre l’exemple d’un paquet de clopes fumé tous les jours sur une année … je dis ça, je dis rien 😉 Mais on peut aussi se faire plaisir en fumant une cigarette ou un bon cigare. Chacun étant libre de ses choix.

Mais faire un choix n’est-ce pas se priver d’une alternative?

Halieutiquement

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.