Toc en Vercors … Vidéo

Quand deux fous de ruisseaux se rencontrent dans un lieu mythique qu’est le Vercors.

Mythique de par son histoire, le Vercors fût considéré par l’armée allemande comme une véritable forteresse naturelle et une importante base de la résistance française. Dès 1939 les hauts plateaux se sont organisés pour accueillir des réfugiés des quatre coins de « l’Europe ». Ce Vercors qui, de Saint-Jean-en-Royan au Col de la Chau, de Lans-en-Vercors au contre-fort de Grenoble, se fera envahir par 14 000 soldats allemands en 1944 pour le soumettre.

Lire la suite

Publicités

Ça pique …

Et dans tous les sens du terme.

Il ne fait pas très chaud ce matin. 7 petits degrés dans la vallée et 3 en Montagne noire. Plus je monte, plus je m’enfonce dans les nuages. Toutes les cheminées du dernier village traversé crachaient la fumée du bois humide brûlant dans l’âtre pour réchauffer les habitants. Mais après le magnifique orage d’hier soir et les pluies de la nuit, il ne m’en fallait pas plus pour entraîner mes vers à la natation.

Lire la suite

Que dire à part …

Merci.

Merci à Robert, conteur d’écailles, poète des rivières pour tes louanges sur mes montages. Merci de ta jovialité et ton exubérance contagieuse .

Merci à Guy d’être tombé amoureux de certaines de mes mouches. J’espère que la fourmis à la colle thermosoudable te portera chance.

20170106_224010

Merci à Alphonse de prendre en exemple certains de mes arguments pour la sauvegarde du milieu halieutique. Cela réconforte de savoir que l’on est dans le vrai et qu’il m’arrive de ne pas dire que des conneries.

Merci à tous ceux qui étaient présents vendredi soir. Nous n’avons pas toujours eu le temps d’échanger comme nous l’aurions voulu mais je sais que nous nous reverrons.

Merci enfin à Fabrice sans qui, rien ne serait arrivé.

Je pense que l’association « Fous de Toc » vient d’écrire la préface d’un magnifique volume.

Halieutiquement