Le diamant noir …

Aujourd’hui il fait beau mais sans plus. Le vent est tombé et on supporte le sweet. Un petit tour en Montagne Noire s’impose.

La session se fera à la nymphe. De toute manière je n’ai pris que ça, comme la dernière fois d’ailleurs. Est-ce le bon moyen pour progresser, je ne sais pas mais il est certain que cela t’oblige à être réactif, inventif, présent sans jouer avec la facilité si ça ne marche pas.

Lire la suite

Publicités

Improvisation …

Je n’ai pas mis les pieds dans Ma Montagne Noire depuis …. Pffff !!

Ma dernière session pêche date du 6 Juillet en Ariège. Depuis (et même avant) il fait chaud voire trop chaud. Depuis 15 jours les nuits ne descendent pas en dessous de 25/27° et en journée, le mercure oscille entre 35 et 41°.

Lire la suite

Ça pique …

Et dans tous les sens du terme.

Il ne fait pas très chaud ce matin. 7 petits degrés dans la vallée et 3 en Montagne noire. Plus je monte, plus je m’enfonce dans les nuages. Toutes les cheminées du dernier village traversé crachaient la fumée du bois humide brûlant dans l’âtre pour réchauffer les habitants. Mais après le magnifique orage d’hier soir et les pluies de la nuit, il ne m’en fallait pas plus pour entraîner mes vers à la natation.

Lire la suite

Les 4 saisons …

Et c’est pas du Vivaldi.

Ce matin, ça partait bien et à midi nous avons même mangé dehors sous un franc soleil (24/25°) et ciel bleu.

Donc à 13h30, départ pour la montagne noire pour une petit session. Arrivée là-haut vers 14H15 le ciel est couvert mais sans plus, 14° au thermomètre de la voiture et pas de vent.

Lire la suite

Un « petit chez soi » …

… Vaut mieux « qu’un grand chez les autres ».

15 jours de vacances en Vendée à 300m de la mer, pitin la rivière est large là-bas et toutes les 6 heures un con s’amuse avec les vannes. Mais sur les 8 premiers jours, 35° à l’ombre et 27° la nuit et en deuxième semaine un temps pourri, flotte, vent, pas cool pour espérer tremper le fil surtout que les premières catégories n’existent pas.

Lire la suite

Welcome to home …

Après une petite semaine de vadrouille dans la famille, quel plaisir de rentrer chez soi.

Du Territoire de Belfort où j’ai vu de magnifiques rivières sans les pêcher et la Drôme où jeudi un vent d’enfer m’a empêché de tremper le fil, quelle joie de retrouver ma Montagne Noire pour une micro session.

Soleil, chaleur et juste une petite brise pour aérer le bonhomme, un petit ru et quelques belles … que demander de plus.