Un week-end avec Alphonse …

Qui peut dans le monde halieutique demander mieux. Si je sais, tous ceux qui ont lu et relu des livres, te donne des leçons et qui bénissent les écrits de Pierre, Paul ou jacques … sans les comprendre. L’avantage avec Alphonse, c’est que tu peux le lire,  le contredire, l’interroger et lui porter le doute…. Ce fameux doute où tu vois son œil pétillé lors de l’échange …

Lire la suite

Publicités

Ça sent la fin …

Si je devais faire le bilan de cette année de pêche, je serai obligé de « paragrapher » mes propos.

1° Niveau poisson.

Rien à redire. Les belles étaient présentes à toutes mes sorties. Je n’ai connu que très peu de capots. En une vingtaine de sessions 97 truites ont été mises au sec. Toutes sont reparties dans leur milieu naturel.

Lire la suite

Que dire à part …

Merci.

Merci à Robert, conteur d’écailles, poète des rivières pour tes louanges sur mes montages. Merci de ta jovialité et ton exubérance contagieuse .

Merci à Guy d’être tombé amoureux de certaines de mes mouches. J’espère que la fourmis à la colle thermosoudable te portera chance.

20170106_224010

Merci à Alphonse de prendre en exemple certains de mes arguments pour la sauvegarde du milieu halieutique. Cela réconforte de savoir que l’on est dans le vrai et qu’il m’arrive de ne pas dire que des conneries.

Merci à tous ceux qui étaient présents vendredi soir. Nous n’avons pas toujours eu le temps d’échanger comme nous l’aurions voulu mais je sais que nous nous reverrons.

Merci enfin à Fabrice sans qui, rien ne serait arrivé.

Je pense que l’association « Fous de Toc » vient d’écrire la préface d’un magnifique volume.

Halieutiquement

Encore une belle rencontre …

… comme d’habitude en fait.

Aujourd’hui petit tour en ville et passage au magasin de pêche pour récupérer quelques vers en prévision de la fermeture.

Arrivé en caisse voilà t’y pô que je tombe sur Michel Galinier, Le Michel …

ob_ba6522_michel-galinier-1

Bon on a refait le monde de la pêche et certains dirigeants de fédération départementale et/ou certaines personnes ont dû avoir les oreilles qui sifflent.

Nous avons échangé sur la lettre transmise à Madame Royal et du coup de gueule d’Alphonse. Des « guéguerres » stériles et puériles qui engendrent rien de bon pour nos cours d’eau.

Bien sur nous avons parlé matériel, parcours et technique. Mais quelle ne fut pas ma satisfaction lorsque j’ai montré ma boite de nymphes à ce pêcheur émérite qui, me regardant droit dans les yeux me dit:

« Tu en vends, parce qu’elles sont magnifiques »

p1030950 p1030949

« Non, je fais ça pour moi, puis être à l’étau c’est déjà être au bord de l’eau »

Bon ça reste entre nous … mais j’ai bien vu que 2 ou 3 modèles lui ont tapé dans l’œil … donc je pense qu’il va recevoir une petite surprise d’ici peu d’autant plus qu’il me mets de coté quelques poils et plumes des divers gibiers que lui et ses copains chassent.

C’est aussi ça la pêche.

Halieutiquement

De la farine, à la truite …

Il n’y avait que le pain pour nous rencontrer.

assortment of baked bread on wood table

 

Depuis une paire d’année, je fais moi-même mon pain. Je le trouve meilleur, normal, c’est moi qui l’ai fait, il se conserve mieux et régale la famille et les amis.

Avant j’allais chercher ma farine en super marché, déjà prête, c’est à dire avec levure incorporée. Pétrissage en machine, levage sur plaque de cuisson et passage au four.

Lire la suite